Week-End de la Toussaint à Caumont (Eure) du 29/10 au 01/11/2016

Max, Morgane, Solène, Romain et Sylvain, profitent d’un pont pour faire un week-end prolongé de la Toussaint, et se rendent à Caumont, près de Rouen, pour explorer les carrières et les cavités qu’elles cachent.

Nous partons directement le vendredi soir, ce qui nous fait arriver assez tard chez notre hôte. Cela ne nous empêche pas de nous installer convenablement, et de trinquer à notre arrivée!

Le samedi, nous explorons la carrière du Pylône. Celle ci est parcourue par un réseau karstique intéressant, mais étroit! Un premier morceau de réseau nous amène à la salle du bateau. La désobstruction a l’air d’être encore en cours, et l’étayage nous effraie un peu. Les spéléos du coin ont tout même l’air d’être très organisé!
Nous allons ensuite voir le trou du pylône. Cela commence déjà à donner le ton.. La galerie menant au puits est un long méandre étroit.. Nous terminerons la visite lors d’un autre séjour.
Nous explorerons les autres petites cavités tout aussi étroites les unes que les autres, avant de nous rendre à la grande carrière. Nous serons rejoint par François, notre ami local, qui nous fera visiter la grande carrière. Nous en profitons pour repérer les cavités des jours suivants.

Le dimanche, nous rejoignons les copains du GSL (Longwy) venu découvrir les carrières. Nous voulons faire le réseau de la Jacqueline, et le réseau de la Boue, sans matériel. Nous arrivons sur une vire assez aérienne et décidons de faire demi tour pour faire le réseau de la Boue. Celle ci porte bien son nom, ce qui nous vaudra, des petites batailles, et des fous rires.. Nos amis Alexis et Aurélien rejoindront François pour faire quelques photos, nous allons pendant ce temps visiter la galerie des robots. Nous nous arrêtons à un endroit ou le ramping dans l’eau nous botte peu.. Sur le chemin, Romain s’engouffre dans un « trou de serrure » qui a l’air prometteur derrière, des cordes étant installées. Cela fera l’objet d’une prochaine visite également. Nous rentrons tôt ce soir, afin de partager le repas avec nos hôtes.

Le lundi sera un peu plus sérieux. Nous commençons la journée par un ramassage important de châtaignes des carrières.. Puis nous visitons la Jacqueline. Le réseau est certainement le plus intéressant de la carrière. Nous y resterons quelques heures, sans avoir encore tout visité.
Nous voyons en chemin, « La voie lactée ». Une corde est en place, mais curieusement, nous n’avons pas spécialement envie d’aller faire cette vire plus qu’impressionnante aujourd’hui. Surtout qu’un amarrage a l’air d’avoir sauté vu d’en bas.
Puis nous allons tenter la cheminée du Comte d’Albert. Une ficelle permet de faire passer la corde dans un anneau en tête de puits pour le remonter. Ce sera l’occasion pour Romain et Max de s’entraîner un peu à l’équipement, pendant qu’un atelier point chaud s’active en contrebas. A notre retour, nous aurons une surprise du fils de notre hôte, avec un dessin de nous.

Le lundi, une petite visite de Rouen pour terminer ce week-end, et le lavage du matériel à peine arrivé à Metz.

Un week-end plein de fous rire, et d’émerveillement, nous reviendrons sûrement revoir les carrières, les amis, les châtaignes..

à bientôt!

Sylvain

[Not a valid template]