Tête de Buret et diaclase de Grisevoie

Le rendez-vous est pris à la gare de Novéant-sur-Moselle en ce jour du samedi 22 janvier pour explorer de petites cavités du secteur de Waville en Meurthe-et-Moselle.

L’équipe se composera de Laetitia, JP, Bruno, René-Paul, Jonathan, Quentin et Romaric. Toute la difficulté de cette première partie de la matinée sera de trouver la route pour se rapprocher le plus possible de la cavité de la tête de Buret (merci à Pierrot, notre ancien membre pour le repérage de la veille). Après avoir cherché un peu à proximité des points GPS, nous trouvons le trou, mais celui-ci ne nous ramènera pas très loin. En effet, une étroiture nous empêchera d’aller plus loin que les 3 premiers mètres. Notre courageuse Laetitia sera même un peu coincée en voulant forcer le passage. Nous reviendrons, c’est sûr… et un peu plus équipé.

Après le repas, direction la diaclase de Grisevoie, le souvenir de Bruno et les coordonnées GPS nous ramèneront directement sur cette diaclase. On sortira la corde pour descendre dans l’étroiture. La remontée risque d’être dure… Après avoir fait 5 mètres dans celle-ci et nous entasser au fond avant la prochaine étroiture. On décide de remonter et Romaric restera bloqué puis redescendra au palier intermédiaire pour faire passer les autres. Certains passeront avec du mal, d’autres seront tirés du haut et Jonathan restera avec Romaric pour creuser une seconde entrée à l’horizontale du palier intermédiaire dont on peut apercevoir le jour. Après avoir éclaté quelques cailloux et creusé le sol, nous ferons une traversée pour se doter d’une seconde sortie à cette cavité. L’histoire ne s’arrêtera pas là …

[Not a valid template]