Camps d’été à Goudargues

2021, une année incertaine qui n’a pas facilité l’organisation du traditionnel camp d’été du CDS 57 mais grâce à la détermination de certains, celui-ci a bien eu lieu ! Un camp d’été sur deux semaines avec au plus une douzaine de participants et on notera que le SCM était bien représenté !

Samedi 17 juillet.

Laetitia et René-Paul seront les premiers arrivés au gîte. Ils ne seront que 2 jusqu’au dimanche soir. Ils en profitent pour découvrir l’environnement proche et font les 1ères courses.

Dimanche 18 juillet.

Dom et Sylvie partent à leur tour vers 9 h, elles n’arrivent que vers 20 h après quelques péripéties : bouchons, déviations, GPS défaillant (il les fait passer par des chemins forestiers…).

Camps d été à Goudargues

Pendant ce temps, Laetitia et René-Paul vont passer la journée au Trou Souffleur de Salindre. Laurent, un des inventeurs de ce trou les accompagne. Après une marche d’approche en pleine forêt et un dégagement de l’accès du trou, ils seront éblouis par ce qu’ils verront. De la balade, certes, mais magnifique, dans le top 5 de René-Paul ! La journée se termine par une visite de la ville d’Anduze ainsi que par une baignade. Une journée bien remplie.

Les 4 compères retrouvés, l’apéro se prend sur la terrasse, la paëlla est vite faite puis un bon dodo.

[Not a valid template]

Lundi 19 juillet.

Petit déjeuner vers 8 h.

Visite du gîte par Dom et Sylvie, il y a peu de choses que l’on retrouve sur le descriptif : le jardin est encombré de bric-à-brac et l’accès privatif à la rivière est en fait des escaliers qui donnent sur un ruisseau avec de l’eau croupie !

Laetitia, René-Paul et Sylvie vont faire la traversée Arva-Grotte Claire à Méjannes-le-Clap. Afin de sécuriser l’entrée, une corde est installée mais elle ne s’avère pas utile. Cela permettra toute fois de faire une démonstration de rappel de corde. Une belle salle concrétionnée se trouve à la jonction Arva-grotte Claire mais dans la partie basse de cette grande salle, il y a du gaz. Une sympathique et ludique traversée qui se terminera par deux tyro puis petite baignade…

Pendant ce temps, Dom visite Goudargues puis rentre au gîte à pied : 4 petits km.

[Not a valid template]

Mardi 20 juillet.

Laetitia, René-Paul et Sylvie vont faire la grotte /Aven du Prével et c’est Laetitia qui doit équiper mais grotte ou aven ? Finalement, la grotte sera trouvée après une petite marche d’approche bien pentue mais là, pas besoin d’équipement et nous verrons plein de « petites étoiles »… Sylvie est émerveillée. Quant à l’aven, qui devait se trouver un peu plus loin, nous l’avons bien cherché… mais en vain. Cependant, nous en avons profité pour repérer la traversée Estevan-Barbette pour une éventuelle sortie quand tout le monde sera là. Après toutes ces recherches, une baignade était évidente.

Dom va faire une balade à la chapelle de Goussardes puis vers Verfeuil soit environ 6-7 km aller-retour.

Camps d été à Goudargues
Camps d été à Goudargues
[Not a valid template]

Mercredi 21 juillet.

Lever, 7 h pour un départ à 8 h : randonnée sur Saint Michel sur Cèze pour voir les cascades du Sautadet. Belle randonnée de 6 km environ un peu en plein soleil.

Laetitia, René-Paul et Sylvie se sont baignés après les cascades juste à la limite de l’interdiction (ils n’étaient pas les seuls !). Dom a lézardé à mi-ombre et a observé les baigneurs.

Retour au gîte vers 13 h 30, repas puis sieste pour Sylvie et Dom tandis que Laetitia et René-Paul repartent à nouveau se balader vers 16 h pour découvrir la nature drômoise alentour.

[Not a valid template]

Jeudi 22 juillet.

Bruno est arrivé dans la nuit vers 1 h.

Lever à 7 h.

Laetitia, René-Paul, Sylvie et Bruno partent à l’Aven des Banquières à Le Garn. Ce sont Laetitia et Sylvie qui ont préparé les kits et Laetitia équipera. Se rappeler qu’il faut bien lire les descriptifs jusqu’au bout et ne pas s’arrêter au premier panneau vu, lieu-dit « les banquières » pour trouver le trou sera une des leçons de la journée.

Camps d été à Goudargues

Laetitia sera encadrée par René-Paul qui reprendra à un moment, l’équipement qui ne s’est pas avéré aussi aisé que nous le pensions. Néanmoins, l’aven fut fait quasiment intégralement.

Dom fait une randonnée, une boucle de 8 km environ entre Goussardes et la Bastide.

[Not a valid template]

Vendredi 23 juillet.

Sylvie et Dom veulent faire une grotte, mais touristique : l’Aven d’Orgnac.

Laetitia souhaite rééquiper donc petite équipe, René-Paul et elle vont à l’Aven du Camelié sur le plateau de Méjannes-le-Clap, une belle entrée au milieu de champs de lavande. Ils iront assez loin dans les différentes directions possibles : jusqu’au pied des montagnes russes, à la salle Mazauric et au métro… mais avec une sensation bizarre par moments…il y avait du gaz…peut-être beaucoup de gaz…

Bruno choisira le groupe de l’Aven d’Orgnac.

Le soir, Cécile arrive de Lyon en co-voiturage, Bruno part la chercher à Saint-Martin-d’Ardèche.

[Not a valid template]

Samedi 24 juillet.

Laetitia, Bruno et Cécile partent faire la grotte du Barry à Saint Privat de Champclos. Pas une petite grotte… avec même un nouveau réseau…. Et les concrétions fusent de partout. Une traversée serait même envisageable…

Camps d été à Goudargues

A la sortie de cette grotte, ils rencontrent d’autres spéléologues qui leur proposent de faire la grotte de la Licorne le mardi 27 juillet, juste à côté, une grotte qui n’était plus accessible… Ils se donnent RDV à 9 h 30 sur le même parking.

René-Paul, Sylvie et Dom partent à Anduze pour visiter la bambouseraie puis font des courses à Alès.

Pendant ce temps, Sylvain et Marjorie arrivent, ils ont fait le gouffre du Berger avant de venir ! Delphine, Régis et Izia arrivent, eux, de Lozère où ils étaient en vacances.

[Not a valid template]

Dimanche 25 juillet.

Départ de Sylvie qui doit rentrer en Lorraine.

Laetitia, Cécile, René-Paul, Bruno, Sylvain, Delphine et Clémence (une amie de Sylvain) vont à l’Aven des Pèbres entre Tharaux et Méjannes-le-Clap. Certains en connaissaient une partie mais voulaient explorer la suite à partir du haut du grand balcon…, ils ont été ravis de leur décision. Une grotte à ne pas rater.

Marjorie et Dom vont chercher le pain puis vont à la laverie. Régis, lui, garde Izia qui fait la sieste.

L’après-midi, Marjorie et Dom font une randonnée autour du gîte. Régis et Izia font du vélo.

Vers 17 h, Sylvain vient chercher tout le monde pour aller manger une glace à Goudargues !

[Not a valid template]

Lundi 26 juillet.

Spéléo familiale à la grotte du Prével à Montclus : c’est la 1ère sortie spéléo d’Izia dans le porte-bébé. Il y a Delphine et Régis, les parents très fiers, Cécile (tatie d’amour) et puis Bruno, Dom, Marjorie et Sylvain.

Camps d été à Goudargues

Repas puis baignade puis glace pour certains, d’autres parfums sont testés !

Quant à Laetitia et René-Paul qui avaient déjà découvert la grotte du Prével, ils vont à l’Aven de la Lucarne. Mais juste avant la lucarne, le gaz se fait sentir… l’expérience du précédent vendredi les fera rebrousser chemin, ils n’iront pas plus loin et choisiront d’aller se baigner dans la Cèze non loin de là.

Clémence nous rejoint le soir pour le repas.

Jérôme arrive vers 19 h, il y avait beaucoup de bouchons.

[Not a valid template]

Mardi 27 juillet.

Laetitia, René-Paul et Cécile rejoignent les personnes rencontrées samedi pour faire l’Aven de la Licorne à Saint-Privat-de Champclos. Ce groupe avait laissé la grotte équipée en partie, ce qui nous a permis de progresser rapidement en étant guidés.

Une belle rencontre pour une très belle grotte très concrétionnée avec de beaux volumes dans un immense réseau…nous osons à peine poser nos pieds au sol et nous en profitons pour faire des photos !

Bruno retourne à la grotte du Barry avec Clémence, Marjorie, Sylvain, Jérôme et Régis.

Izia, Dom et Delphine vont se balader après la sieste du matin d’Izia. L’après-midi, sieste pour tout le monde puis elles vont jeter les poubelles, faire des courses et rejoignent une partie des spéléos pour manger une glace et boire un coup.

Clémence a décidé de rester avec nous.

[Not a valid template]

Mercredi 28 juillet.

Izia, Dom, Delphine et Jérôme restent au gîte.

Après la sieste d’Izia, ils vont acheter le pain et font un tour au marché où ils trouvent le repas du midi. Régis et Delphine avec Izia vont même faire un petit tour à la plage.

Après la sieste de l’après-midi, Régis, Delphine et Jérôme font du vélo avec Izia.

Aujourd‘hui, il pleut et certains spéléos font la grimace car ils avaient laissé leur combi et leur buri dehors : elles sont mouillées !

Camps d été à Goudargues

Laetitia, René-Paul, Bruno, Cécile, Clémence, Marjorie, Sylvain font la traversée Aven Grégoire-Grotte des fées sur le plateau de Méjannes-le-Clap. Ils partent à 9 h 20 et rentrent tard vers 21 h. Des vires intérieures, extérieures, au-dessus d’un lac, des rappels de corde… ponctuent la journée avant d’arriver à la rivière. Mais les premières cordes sont restées installées de peur qu’il n’y ait pas de corde en fixe dans la traversée. Alors, tandis qu’une partie des filles prend le chemin habituel pour aller déséquiper, le restant du groupe va se rafraichir dans l’eau et continue à descendre la rivière pour rejoindre le parking, sous les regards d’autres baigneurs mais pas dans la même tenue.

[Not a valid template]

Jeudi 29 juillet.

Aujourd’hui, c’est au tour de Delphine, Régis, Jérôme, Bruno, Marjorie et Sylvain d’aller à l’Aven de la Licorne à Saint-Privat-de-Champclos sur les explications du précédent groupe. Seul le puits d’entrée devra être équipé, les spéléologues du coin ayant laissé leurs cordes pour la suite. Ce qui évite une grande escalade non évidente à équiper. Mais le groupe a perdu un peu de temps avec certaines étroitures.

C’est tatie d’amour, Cécile, qui garde Izia.

Clémence nous quitte pour l’aven d’Orgnac où elle va interviewer Jean-Michel Chauvet le découvreur de la grotte Chauvet.

René-Paul et Laetitia partent aux Concluses de Lussan faire de la randonnée et se baigner.

Après la sieste de l’après-midi, Izia, Dom et Cécile vont faire une petite balade.

[Not a valid template]

Vendredi 30 juillet.

Delphine, Régis et Izia partent faire du tourisme à Pont Saint Esprit.

Bruno, Dom, Cécile, Marjorie, Sylvain, Laetitia, René-Paul et Jérôme partent rejoindre Manu pour découvrir la Grotte de la Toussaint. C’est une belle grotte sans matériel ! Elle est magnifique, on en a plein les yeux mais le début est engageant ! Les appareils photo fonctionnent bien.

Camps d été à Goudargues
Camps d été à Goudargues

Après le repas au gîte, nous partons tous laver le matériel collectif et individuel sur une petite plage à Goudargues. Il est temps de penser au retour.

Inventaire du matériel, petite discussion pour se le répartir pour le remonter à Metz car tout le monde ne rentre pas !

[Not a valid template]

Samedi 31 juillet.

C’est l’heure de se séparer. Tout le monde est debout de bonne heure et range ses affaires. Un coup de balai, on nettoie un peu le gîte et on se dit au revoir.

Jérôme emmène Bruno à Bollène pour prendre son train pour Marseille car il part en Corse pour une randonnée. Jérôme, lui, continue sur Narbonne.

Laetitia remonte tranquillement.

Régis, Delphine et Cécile remontent vers Lyon.

Sylvain et Marjorie remontent sur Metz bien chargés tout comme Dom et René-Paul.

Un grand merci à Laetitia aidée de René-Paul pour avoir préparé les sorties spéléos pour les débutants ou les confirmés et pour avoir imprimé les topos.