Explorations de juillet

Du soleil, du temps à perdre, des vieux documents contenant pas mal d’informations sur d’hypothétiques grottes … Il n’en fallait pas moins pour les valeureux spéléos qui se sont mis en tête de vérifier les coordonnées de près de 100 cavités.

En effet, pendant les vacances d’été, beaucoup de redécouvertes ont été faite un sein du SCM. Des trous oubliés qui ne demandent pas mieux que d’être visités et d’autres plus petits mais qui pourtant ne devraient pas tomber dans l’oubli. La liste est plus longue que ce que prétend la rumeur qui dit qu’il n’y a rien à faire en Lorraine. Cette mine d’or a été retrouvé dans de vieux fascicules édités, à l’époque, par le club. Plutôt que de les laisser aux mites, l’idée est de les numériser et de référencer sur une carte informatique tous les points qui y sont mentionnés. Afin de garantir des données fiables, quelques courageux partent de temps en temps vérifier sur le terrain l’exactitude des données, et mettre au goût du jour les coordonnées d’accès.

Au vu des nouvelle (re)découvertes, il serait même possible qu’un Cairn édition 2018 voit le jour… Affaire à suivre.

Seront faites ou contrôlées ce mois-ci, le trou du renard picoleur, le trou Robert Fey, diaclase du bois de la roche, le trou du renard (encore un!) et d’autres petites cavités.

Nous conservons donc ces coordonnées ajustées, afin qu’il soit plus facile de référencer ce qui a déjà été fait.